Ma retraite à l’étranger

Vous résidez hors de France et vous avez exercé une activité salariée en France et/ou à l’étranger ? Retrouvez ici un ensemble de conseils et de repères pour mieux comprendre vos droits et démarches...

Changement d’adresse, départ à l’étranger

Vous pouvez percevoir votre retraite à l’étranger. Si vous êtes retraité et que vous choisissez de partir vivre à l’étranger, il est impératif de signaler votre nouvelle adresse ainsi que tout changement de coordonnées bancaires sur votre espace personnel grâce à notre service en ligne.

Les prélèvements

Si vous êtes domicilié fiscalement hors de France, votre retraite ne sera pas soumise à la contribution sociale généralisée (CSG), à la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS), ni à la contribution de solidarité pour l’autonomie (Casa).
En revanche, une cotisation d’assurance maladie sera prélevée sur votre retraite servie à l’étranger.

Déclarer ses revenus

Si vous déclarez vos revenus en France : chaque année, pour simplifier vos démarches, nous transmettons directement à l’administration fiscale votre montant imposable au titre de la retraite du régime général. Ce montant est reporté sur votre déclaration de revenus préremplie.
Si vous ne déclarez pas vos revenus en France : pour justifier de vos revenus perçus au titre de la retraite du régime général français, téléchargez une attestation de paiement en vous connectant à votre espace personnel.

En savoir plus sur la retraite à l'étranger

Rendez-vous sur le site de l'Assurance retaite

A noter sur le Brexit

Ni la date ni les conditions de sortie du Royaume-Uni de l'union européenne ne sont connues pour le moment. A ce jour, deux scénarios sont encore possibles : une sortie avec accord ou sans accord de retrait. Selon les modalités de cette sortie, le Brexit peut entraîner des modifications sur vos droits.
Pour plus d’informations, consultez le site brexit.gouv.fr

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email